CONSULTATION SUR RENDEZ-VOUS - Maison Médicale, 39 boulevard de Vésone 24000 PÉRIGUEUX - 05 53 05 24 53 ou 05 53 02 13 44

FRACTURE DE L'EXTRÉMITÉ SUPÉRIEURE DU FÉMUR

Pathologie traumatique fréquente liée à l’évolution régulière de l’ostéoporose.

Sa fréquence augmente avec l’âge. Il existe plusieurs types de fractures en fonction de la localisation du trait sur le fémur.

Vraie fracture du col du fémur

On distingue la vraie fracture du col du fémur à la jonction entre le trochanter et la tête du fémur elle-même. La persistance de la base du col permet un bon appui pour la pose d’une prothèse souvent nécessaire. La prothèse peut être cimentée ou sans ciment. L’intérêt en est une remise en appui régulièrement possible dans de bonnes conditions. Fixer avec des vis la tête fémorale en place ou réduire une fracture très déplacée expose régulièrement à partir d’un certain âge à une nécrose osseuse ou une arthrose et donc une réintervention.

Autres types de fracture

Les autres types de fracture touchent le massif trochantérien et compromettent souvent la stabilité pour une remise en charge rapide.

Nous faisons appel à une ostéosynthèse interne du fémur qui permet de reconstituer l’anatomie fémorale. Le problème est de définir la stabilité du montage et donc le délai pour la reprise de l’appui. En fonction de la fracture et de l’ostéosynthèse pratiquée le délai de consolidation sera plus ou moins long.

VOUS SOUHAITEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS?

Fermer le menu